Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Genève a inauguré mardi son institut universitaire de formation des enseignants (IUFE). Particularité genevoise, cet institut accueille environ 550 étudiants qui doivent achever un cycle d'études de 4 ans avant de pouvoir exercer à temps complet leur métier.
Pour le conseiller d'Etat Charles Beer, la nouvelle est d'importance. Durant sa vie, un enseignant côtoie plusieurs générations d'élèves. Son influence s'étend sur un siècle, a rappelé le magistrat. A ses yeux, il apparaît donc essentiel d'avoir un bon système de formation.
A Genève, il a fallu moderniser et adapter la structure. Le chantier a duré quatre ans, a souligné M. Beer. Tout n'est pas encore parfait pour autant. "On n'a pas un chef d'oeuvre entre les mains et l'institut souffre de certains maladies de jeunesse", a admis le chef du département de l'instruction publique (DIP).
L'IUFE permettra de répondre à la hausse des exigences requises aujourd'hui pour devenir enseignant. A l'école primaire, les maîtres et maîtresses doivent avoir par exemple une bonne maîtrise de l'allemand et de l'anglais. Pour le conseiller d'Etat, l'institut genevois constitue un modèle d'avenir.
Les études y durent quatre ans, alors que dans le reste de la Suisse, on exige seulement trois ans de formation pour pouvoir enseigner. Les autres cantons ne veulent pas rallonger ce cycle pour des raisons essentiellement financières, a affirmé M. Beer. "Nous n'avons pas voulu céder à ces petits calculs".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS