Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athènes - Quelques milliers de personnes se sont rassemblées en Grèce. Elles ont protesté contre la réforme prévue des retraites, qui doit allonger la durée du travail et réduire les pensions.
Sous le mot d'ordre "Bas les pattes de l'assurance sociale", ces manifestations étaient organisées par les deux grandes centrales syndicales du pays, la GSEE (un million d'adhérents) représentant le secteur privé, et l'Adedy (375'000 membres) pour la fonction publique.
Réunis à Athènes sous des banderoles dénonçant aussi "le bradage" des biens publics après l'annonce mercredi dernier d'un train de privatisations touchant notamment les chemins de fer et la poste, les manifestants devaient marcher jusqu'au Parlement. A Salonique (nord), ils devaient défiler dans le centre-ville.
Le rendez-vous était décrit comme une répétition avant une grève attendue lors du dépôt au Parlement de la réforme, mise au point début mai et généralisant à 65 ans l'âge légal de départ à la retraite. La GSEE dénonce les "dispositions anti-sociales" de la réforme et l'Adedy réclame "le retrait des mesures anti-populaires du gouvernement, du FMI et de l'UE".
Au bord de la banqueroute, la Grèce s'est résolue le 1er mai dernier à une thérapie de choc conditionnant la délivrance sur trois ans de prêts bilatéraux de 110 milliards d'euros consentis par l'UE et le FMI.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS