Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les associations homosexuelles appuyées par des personnalités ont manifesté ce week-end à Paris et dans plusieurs villes de France pour défendre le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe. Ses partisans n'entendent pas laisser le monopole de la rue aux opposants.

A Paris, le cortège comptait 60'000 participants selon la police, plus de 100'000 selon les organisateurs. La ministre du Logement écologiste Cécile Duflot était présente mais les ministres socialistes se sont abstenus de participer, disant ne pas avoir à soutenir un projet qu'ils portent. Le Parti socialiste était représenté par son premier secrétaire Harlem Désir et le maire de Paris Bertrand Delanoë.

Beaucoup d'enfants accompagnaient les manifestants qui insistaient souvent dans leurs slogans et leurs déclarations sur la légitimité des homosexuels à les adopter. La ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, a reçu à son ministère des familles homoparentales.

Réforme sociétale

Des manifestations étaient prévues dans les principales grandes villes françaises. Samedi, plusieurs milliers de partisans du "mariage pour tous" avaient déjà défilé dans les rues d'une dizaine de ville de l'Hexagone, notamment à Lyon, Marseille, Montpellier ou Nantes.

Ce texte, l'une des réformes sociétales les plus importantes en France depuis l'abolition de la peine de mort en 1981, a été présenté le 7 novembre en conseil des ministres et doit être soumis à l'Assemblée nationale à partir du 29 janvier.

Déjà vif, le débat a pris un tour nouveau mercredi avec la décision de François Hollande de laisser le Parlement décider d'une éventuelle intégration du droit à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les homosexuels.

Contre-manifestations

L'opposition ne baisse pas les bras. Samedi, une dizaine de maires et maires adjoints membres du collectif "Maires pour l'enfance" ont organisé une contre-manifestation place du Trocadéro pour demander "solennellement au président de la République de retirer le projet de loi."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS