Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Divers - Le Premier ministre britannique David Cameron a délocalisé lundi le conseil des ministres sur le site des Jeux olympiques de Londres, afin de vanter des préparatifs 200 jours avant le début.
Les préparatifs se sont poursuivis sans anicroche et le comité d'organisation (LOCOG) peut se féliciter de l'avancement des travaux au parc olympique, dans l'est de Londres, où les principales installations, dont le stade de 80'000 places, la piscine et le vélodrome, sont achevées.
Malgré le climat d'optimisme, 200 jours avant la cérémonie d'ouverture du 27 juillet, le président du LOCOG Sebastian Coe a souligné que l'effort devrait se poursuivre jusqu'au 12 août, date de la cérémonie de clôture.
"Je ne veux en aucun cas qu'un athlète me dise qu'il n'est pas allé en finale parce que l'atmosphère au village olympique n'était pas bonne ou parce que les services et les transports ne marchaient pas", a dit le double champion olympique du 1500 mètres au journal The Evening Standard.
"Il faut que les Jeux fonctionnent pour le plus important des groupes de clients, les athlètes. On ne peut pas se rater dans ce domaine, ce serait un péché capital", a-t-il ajouté.
Dans une métropole déjà engorgée, les transports risquent d'être le principal défi à relever. Des voies olympiques seront réservées aux sportifs, aux officiels et aux médias, mais cela risque de se traduire par un surcroît d'embouteillages dans le reste de Londres.
Le gouvernement de David Cameron a procédé à quelques ajustements, notamment en multipliant par deux le budget destiné à la sécurité des Jeux.
La vente des tickets, qui avait déjà fait énormément de déçus au mois de juin à cause de la disproportion entre l'offre forcément limitée et l'énormité de la demande, a encore donné du fil à retordre aux organisateurs ces dernières semaines.
Ceux-ci se sont d'abord rendu compte qu'environ 10'000 billets de plus que le nombre de places disponibles avaient été vendus pour les épreuves de natation synchronisée. Les clients lésés se sont vus proposer des tickets pour d'autres compétitions.
Ce week-end, c'est le système de revente et de rachat des billets, ouvert vendredi sur internet, qui a été suspendu à cause d'un problème technique.
Les heureux gagnants du premier tour souhaitant se débarrasser de tout ou partie des tickets alloués peuvent en théorie le faire jusqu'à début février, offrant ainsi une nouvelle chance à ceux qui ont été peu ou mal servis.
Mais le système est tombé en panne au bout de quelques heures, obligeant les organisateurs à fermer le site internet jusqu'à nouvel ordre.
Une ultime vente aura lieu au mois d'avril où seront proposés un million de billets ne concernant pas le tournoi de football, le seul pour lequel des places restent disponibles. Les organisateurs comptent sur la possible participation de David Beckham dans l'équipe de Grande-Bretagne pour remplir les gradins.

ATS