Navigation

Les Lions de Genève pour une première

Ce contenu a été publié le 12 avril 2014 - 19:20
(Keystone-ATS)

Genève - Les Lions de Genève ont remporté samedi la première Coupe de Suisse de leur jeune histoire. Les joueurs d'Ivan Rudez ont facilement dominé Fribourg Olympic 73-59 dans "sa" halle Saint-Léonard.
Les Lions de Genève ont parfaitement su réagir cinq semaines après leur défaite en finale de la Coupe de la Ligue face à Union Neuchâtel. Ils ont d'abord décroché de justesse le dernier ticket pour les play-off, puis se sont donc offert le seul sacre national qui manquait à leur palmarès. Et avec la manière, puisqu'ils ont étouffé la troupe d'un Petar Aleksic impuissant sur son banc et rapidement refroidi par la tournure des événements.
En menant de vingt longueurs au thé (43-23), les hommes d'Ivan Rudez se sont mis à l'abri de voir le public fribourgeois s'enflammer en seconde période. Ils ont surtout enfoncé le clou au retour sur le parquet (55-30, 27e). A l'image d'un Marko Mladjan à côté de ses souliers (1/11 au tir), d'un Jonathan Kazadi qui n'a pu contrôler l'attaque (4 pts, 1 assist) ou d'un Roberto Kovac qui n'a ouvert son compteur que dans le dernier quart, les jeunes Fribourgeois n'ont plus su relever la tête après s'être vu imposer le défi physique par les Genevois. Ces derniers ont compté au maximum 30 points d'avance (38-68) avant de relâcher logiquement la pression.
Pour arriver à une marge si grande, ils ont "bénéficié" d'une première mi-temps catastrophique des Fribourgeois. Partie sur les chapeaux de roue, la rencontre a vu les deux équipes se rendre coup pour coup lors du premier quart (18-18), aucune équipe ne parvenant à maîtriser l'autre. Mais la montée en puissance de Lions conquérants conjuguée à un grand nombre d'erreurs des Fribourgeois a permis aux hommes d'Ivan Rudez de faire cavalier seul dans un deuxième quart à sens unique. Olympic ne rentrait qu'un seul de ses 11 tirs dans le jeu et les Lions s'envolaient au score pour mener 38-21 après un dunk rageur de James et un tir primé de Stimac.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.