Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Grèce et l'Italie sont confrontées à de nombreuses demandes d'asile. Le programme de relocalisation permet de décharger ces deux Etats Dublin en transférant des demandeurs déjà enregistré vers un autre Etat européen (image symbolique).

KEYSTONE/EPA ANA-MPA/YANNIS KOLESIDIS

(sda-ats)

En avril, 1307 demandes d'asile ont été déposées en Suisse. Berne n'avait plus enregistré aussi peu de demandes depuis février 2011 (1262).

Par rapport au mois précédent, les demandes ont diminué de 20,1% (-329) et même de 25,2% au au regard du mois d'avril 2016, indique jeudi le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM).

En avril 2017, comme en mars, la majorité des demandes provenaient d'Erythréens (246, -62 demandes). Syriens (217 demandes, +72), Afghans (75 demandes, -25) et Guinéens (70, -44) suivent.

500 octrois

Sur le mois écoulé, le SEM a traité 1908 demandes d'asile en première instance. Parmi elles, 417 ont abouti à une décision de non-entrée en matière, 511 à l'octroi de l'asile et 537 à l'admission provisoire.

Toujours en avril, 592 personnes ont quitté la Suisse sous le contrôle des autorités. Berne a demandé la prise en charge de 566 requérants à d'autres Etats Dublin et 206 ont été transférés dans l'Etat compétent. A contrario, la Suisse a reçu 363 demandes de prise en charge émanant d'autres Etats Dublin.

Dans le cadre du nouveau contingent de 2000 personnes particulièrement vulnérables que la Suisse compte accueillir dans les deux prochaines années, 60 sont arrivées en Suisse en avril. Le programme de relocalisation mis en place par l'UE a permis à 69 migrants en provenance de Grèce ou d'Italie de venir en Suisse. Depuis l'introduction de ce programme pour soulager ces deux pays, la Suisse a accueilli 799 personnes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS