Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour renforcer la branche du tourisme en Suisse, les organisations concernées ont transmis un catalogue d'exigences au ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN

(sda-ats)

Les organisations nationales du tourisme demandent des adaptations en faveur de leur branche. Elles ont transmis un catalogue de leurs besoins, exigeant notamment la mise en place d’un service centralisé assumant le rôle de guichet unique officiel.

Cette mesure vise notamment à inciter les plus petits acteurs touristiques à participer aux programmes de promotion, en en facilitant l’accès. Elle permet en outre de réduire la charge administrative et les efforts de coordination, ont indiqué dimache les organisations touristiques dans une prise de position commune.

Elles souhaitent que leurs demandes soient prises en compte dans le message sur la promotion économique 2020-2023, que le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) est en train d'élaborer. Elles ont remis leur catalogue au ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann.

Les associations concernées demandent aussi une Direction autonome pour le tourisme, établie au SECO. Cette mesure favorisera la reconnaissance du tourisme comme une branche transversale.

Les organisations proposent également des mesures pour alléger la bureaucratie. Toutes les obligations de déclarer - par exemple nuitées, déclarations des hôtes ou taxes de séjour - doivent pouvoir être saisies sur une plateforme et être automatisées. La création d’une telle plateforme allégerait considérablement la bureaucratie dans les établissements de petite et moyenne taille.

Promouvoir la numérisation

La branche demande en outre la consolidation du rôle de Suisse Tourisme comme catalyseur de la numérisation. L’organisation nationale de marketing doit promouvoir la mise en réseau supracantonale des systèmes et favoriser le regroupement de prestations. Cela englobe aussi une gestion uniforme des données.

En matière de numérisation, les acteurs de la branche demandent aussi à la Confédération de garantir une infrastructure couvrant tout le territoire. Outre le développement de la large bande, la technologie mobile 5G doit être assurée dans toutes les régions du pays.

Ces revendications s'inscrivent dans le cadre de la nouvelle stratégie touristique de la Confédération, présentée en novembre dernier par le Conseil fédéral. Elle prévoit notamment d'encourager l'entrepreneuriat, d'utiliser les chances offertes par la numérisation et de renforcer la présence du tourisme suisse sur le marché.

Le catalogue d'exigences a été transmis par hotelleriesuisse, GastroSuisse, la Fédération suisse du tourisme, les Remontées mécaniques suisses, Parahotellerie Suisse, la Conférence des directeurs d’offices de tourisme régionaux (CDR) et Union des transports publics (UTP).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS