Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le parc aux ours de Berne cherche un nouveau domicile pour ses jeunes occupants -Urs et Berna- âgés de sept mois. Les responsables veulent éviter des unions consanguines entre les petits plantigrades et leurs parents.
"Nous savions dès le début qu'Urs et Berna ne pouvaient pas rester à Berne", a dit à l'ATS Bernd Schildger, directeur du parc, revenant sur une information de l'hebdomadaire "SonntagsBlick". Les responsables ont toutefois encore plus d'un an pour trouver un zoo pour les oursons. Et ils cherchent un endroit qui respecte les besoins des animaux.
Si ces efforts ne portent pas leurs fruits, Bernd Schildger n'exclut pas de devoir endormir ces plantigrades. Mais cette solution figure sur une liste de 28 alternatives, assure-t-il. On ignore encore si les deux mâles devront être séparés.
En 1988, le zoo de Berne avait placé un ours dans un grand zoo mexicain. Les coûts s'étaient élevés à environ 50'000 francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS