Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Les petites et moyennes entreprises (PME) voient leur situation s'améliorer: elles ont légèrement accru leur chiffre d'affaires au troisième trimestre et les effectifs ont progressé par rapport à l'année précédente, selon le baromètre établi par UBS.
UBS dresse un tableau plutôt positif de leur situation. En moyenne, elles ont pu augmenter leurs effectifs, stabiliser leurs flux de trésorerie et leurs bénéfices, a indiqué jeudi UBS dans son sondage trimestriel.
Seuls les prix de vente présentent une dégradation par rapport à l'année précédente, mais la tendance à la baisse de cet indicateur s'est quelque peu ralentie. En outre, les entreprises interrogées tablent toujours sur une amélioration durable du climat des affaires.
Les résultats varient néanmoins selon les secteurs. L'industrie du bâtiment est toujours à la peine. Malgré une stabilisation des chiffres d'affaires et une légère hausse des effectifs, les entrepreneurs observent une nouvelle dégradation en ce qui concerne les prix de vente, les bénéfices et les flux de trésorerie. Une tendance appelée à se poursuivre.
Reprise dans le tourismeL'embellie se poursuit par contre dans l'industrie avec des chiffres d'affaires qui continuent de progresser. Dans le secteur des services, les PME ont connu une reprise plus modérée après la crise que les grands groupes. Mais elles avaient en moyenne moins souffert et donc moins à rattraper, explique UBS.
Après une longue traversée du désert, les entreprises du secteur du tourisme reprennent pour leur part des couleurs. Pour la première fois depuis la crise, elles ont légèrement amélioré leur chiffre d'affaires, leurs flux de trésorerie et leurs bénéfices.
Les chiffres d'affaires sont restés stables dans le commerce de détail. La détérioration des prix des vente est nettement moins marquée que pour les grandes entreprises. Ces dernières enregistrent en revanche des bénéfices nettement supérieurs aux PME.
UBS a interrogé 100 PME, ainsi que 30 grandes entreprises à des fins comparatives. La banque réalise son sondage en collaboration avec l'Union suisse des arts et métiers (USAM).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS