Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - Il n'y a pas eu de miracle pour le relais suisse féminin du 4x100 m.
Michelle Cueni, Mujinga Kambundji, Ellen Sprunger et Lea Sprunger ont réalisé le 13e temps des demi-finales des JO de Londres, en 43''54, échouant à trois centièmes du record de Suisse établi lors des récents championnats d'Europe de Helsinki.
Le quatuor helvétique n'a cependant aucun regret à avoir. Le niveau fut encore plus élevé qu'escompté dans ces demi-finales regroupant les seize meilleures nations de la saison: huitième et dernière équipe qualifiée pour la finale de vendredi, le Nigeria a été crédité d'un chrono de 42''74 ! Les favorites n'ont qui plus est pas commis d'erreur, à l'image des Américaines, auteures du meilleur temps en 41''64.
Un dernier passage de témoin quelque peu manqué entre les soeurs Ellen et Lea Sprunger a sans doute privé les Suissesses d'une nouvelle meilleure marque nationale. "Je ne sais pas si je l'ai appelée trop tôt, mais nous étions trop près l'une de l'autre, soulignait la cadette Lea (22 ans). Nous sommes pourtant proches du record de Suisse. Nous espérions forcément mieux car nous avions les jambes et que l'ambiance est magique dans ce stade."
"Nous avons cependant donné le meilleur de nous-mêmes, et le chrono n'est pas décevant en soi. Cette course était un susucre pour nous. Il n'y a pas de regret à avoir", soulignait encore la 12e du 200 m des Européens 2012. "Nous allons continuer à travailler comme nous le faisons. Il y a une belle échéance en 2014 (réd: les championnats d'Europe de Zurich), et l'expérience incroyable que nous avons vécue ici va nous servir", concluait la capitaine de l'équipe.
Sa soeur aînée Ellen (25 ans) regrettait, évidemment, elle aussi ce passage de témoin délicat. "Je ne sais pas laquelle de nous est fautive. Il va falloir analyser cela à la vidéo", lâchait la 19e de l'heptathlon des joutes londoniennes. "Il y a tout de même un petit regret, car le record de Suisse était à notre portée. Mais je dis cela à chaud. Avec le recul, la satisfaction sera de mise. Nous avons désormais des bases solides sur lesquelles nous pouvons nous appuyer dans l'optique des Européens de Zurich. Avec un exploit, nous pourrons jouer le podium dans ces Européens", concluait-elle, radieuse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS