Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les taxes d'études dans les Ecoles polytechniques fédérales (EPF) de Zurich et Lausanne pourraient doubler, passant de 1300 à 2600 francs par an, affirme le recteur de l'EPFZ Lino Guzzella. Au final, ce sera au Conseil des EPF et aux politiciens de décider.

Bien que le nombre d'étudiants ait augmenté de 60% ces dix dernières années à l'EPFZ, le budget a à peine augmenté, argumente M. Guzzella dans la "NZZ am Sonntag". C'est pourquoi, outre de nouvelles méthodes d'enseignement, une hausse des taxes est également en discussion.

Ni l'échéance ni l'ampleur de la hausse ne sont encore fixées. Mais interrogé sur un éventuel doublement, le recteur répond: "Cela se situera vraisemblablement dans cet ordre de grandeur".

Une grande partie de la hausse serait affectée aux bourses, affirme M. Guzzella. Il souligne en outre que par rapport aux taxes prélevées dans les hautes écoles américaines de niveau comparable - entre 10'000 et 50'000 dollars par an -, les EPF pratiquent des tarifs imbattables.

Enfin, la hausse ne concernerait que les nouveaux étudiants. Les étrangers, eux, devraient encore s'acquitter d'un petit supplément. Une consultation à ce sujet a été lancée ce printemps auprès des étudiants, dont les organisations ont déjà exprimé leur scepticisme, voire leur opposition.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS