Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La logique a été pleinement respectée lors de la quatrième journée du tour final. Lugano, Union Neuchâtel et les Lions de Genève ont, comme prévu, imposé leur loi sur leur parquet.

A l'Istituto Elvetivo où ils n'ont encore jamais perdu cette saison, les Lugano Tigers se sont imposé 81-65 devant Fribourg Olympic pour demeurer seuls en tête du classement. Les Tessinois ont toutefois dû attendre le dernier quarter pour prendre le large face à des Fribourgeois qui n'étaient menés que de 4 points à la 30e (55-51). Un tir primé de Ballard et un panier de Dubas à l'entame de l'ultime période ont permis au leader de prendre enfin le large.

Lugano possède deux points d'avance sur les Lions de Genève. Au Pommier où l'entrée était gratuite, les Lions ont battu 100-60 un Monthey qui n'attend plus grand chose de cette fin de saison. Le déséquilibre des forces en présence pour une rencontre du tour final tout de même traduit bien un certain malaise.

Le match le plus indécis s'est joué à Neuchâtel. Victorieux 92-80 des Starwings, Union a fait un pas sans doute décisif vers les play-off. Les Neuchâtelois comptent désormais une marge de 6 points sur leur adversaire du soir. Cinquièmes du classement à 5 longueurs de Fribourg, les Rhénans paient au prix fort le manque de profondeur de leur banc. A la Riveraine, ce n'est pas hasard s'ils ont lâché prise en concédant un partiel de 11-0 entre la fin du troisième quarter et le début du quatrième. Le score est ainsi passé de 65-65 à 76-65 en l'espace de 2'04''. Starwings tourne avec six joueurs, le temps de jeu du sixième homme - Beltinger - ne fut que de 11'28'' vendredi soir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS