Tesco a annoncé jeudi une très légère hausse de ses ventes au premier trimestre 2019-2020. Le géant britannique des supermarchés a souffert d'une activité mitigée au Royaume-Uni, malgré les bonnes performances du grossiste Booker.

Les ventes pour la période de 13 semaines achevée le 25 mai ont augmenté de 0,4% à 13,98 milliards de livres (17,6 milliards de francs), selon un communiqué du numéro un britannique du secteur.

L'activité a reculé de 0,4% dans les supermarchés au Royaume-Uni, qui génèrent les deux tiers du chiffre d'affaires total, mais a progressé de 0,4% à périmètre comparable.

Le directeur général Dave Lewis s'est félicité d'un "solide début d'année", lors duquel Tesco a fait mieux que le marché britannique dans son ensemble alors même que la concurrence fait rage notamment sous la pression des enseignes de maxidiscompte qui cassent les prix.

Le groupe explique avoir profité d'une forte consommation lors des fêtes de Pâques et insiste sur la nette hausse des ventes dans les plats préparés, la boulangerie et les produits laitiers.

Les ventes britanniques ont par ailleurs été soutenues par un bond de 7% des achats en ligne, mais ont été affectées par la fermeture décidée en juillet dernier de Tesco Direct, qui proposait sur internet des vêtements et des articles ménagers.

Dans le reste de son activité, le chiffre d'affaires a reculé en Europe centrale (-7,9%), plombé par la Pologne et une météo peu clémente, ainsi que dans sa filiale bancaire Tesco Bank (-1,9%).

Le grossiste Booker, intégré dans les comptes depuis mars 2018 après son rachat, a par ailleurs confirmé sa bonne santé avec un bond de 12,4% de ses ventes. Il avait déjà contribué à améliorer les profits du groupe lors de l'exercice 2018-2019.

Sous l'impulsion de M. Lewis, Tesco a mené depuis 2016 un plan de redressement centré sur les réductions de coûts afin de se relever d'années de performances financières décevantes.

Le groupe semble désormais bien placé pour atteindre son objectif consistant à relever sa marge opérationnelle entre 3,5% et 4% en 2019-2020, contre 3,45% en 2018-2019.

Selon les derniers chiffres du cabinet Kantar, portant sur les trois mois achevés au 19 mai, Tesco possède 27,3% de parts de marché au Royaume-Uni, ce qui en fait de loin le numéro un du secteur.

Sa première place a même été confortée par l'échec récent du projet de fusion entre les respectifs numéro deux et trois, Sainsbury's et Asda (filiale de l'américain Walmart).

Le gendarme britannique de la concurrence y a mis son veto, estimant qu'elle entraînerait des hausses de prix et un moindre choix pour les consommateurs.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.