Toute l'actu en bref

Houston a subi la loi de Golden State pour la deuxième fois en trois jours en NBA. Battus au Texas mardi soir, les Rockets se sont inclinés 107-98 vendredi en Californie.

Meilleure équipe de la ligue, et particulièrement en verve à l'approche des play-off, les Warriors ont forcé la décision dans l'ultime quart-temps, remporté 24-13 et durant lequel ils se sont montrés intraitables en défense, Houston ne parvenant pas à marquer le moindre panier pendant sept minutes. Toujours privé du blessé Kevin Durant, les champions 2015 et finalistes 2016 s'en sont remis à leurs habituels artilleurs, Stephen Curry (24 points) et Klay Thompson (20 points).

Du côté des Rockets, Clint Capela a, encore une fois, livré une prestation solide. L'intérieur genevois n'a certes marqué "que" huit points, mais il s'est montré efficace sous les panneaux en captant 14 rebonds. Les Texans ont surtout souffert de la maladresse de leur leader James Harden, en délicatesse avec un poignet et qui a livré un piètre 4/18 au tir face aux Warriors (17 points en tout).

Parmi les autres matches de la nuit, le dauphin de Golden State, San Antonio, s'est imposé sur le fil à Oklahoma City (100-95) après avoir été mené pendant toute la rencontre et accusé jusqu'à 21 points de retard. Russell Westbrook s'est encore démené - 39e "triple double" de la saison (32 points, 15 rebonds, 12 passes) -, mais sans succès pour OKC.

Le champion en titre Cleveland a, lui, renoué avec la victoire après une inquiétante série de trois défaites de suite en surclassant Philadelphie 122-105.

ATS

 Toute l'actu en bref