Navigation

Liga: Tata Martino quitte le Barça

Ce contenu a été publié le 17 mai 2014 - 21:46
(Keystone-ATS)

GENEVE - Gerardo Martino a annoncé samedi, peu après le match nul (1-1) du FC Barcelone contre l'Atletico Madrid offrant le titre aux Colchoneros, qu'il quittait son poste.
L'entraîneur argentin avait été nommé sur le banc du Barça l'été passé.
"Je veux vous communiquer, d'un commun accord avec le club, que nous avons cessé d'être les entraîneurs du Barça", a dit Martino à propos de lui et de son staff. L'Argentin avait été nommé en juillet dernier, en remplacement de Tito Vilanova, lequel s'était retiré pour combattre un cancer. Vilanova est décédé le 25 avril.
"Tata" Martino s'était fait connaître du plus grand nombre en conduisant le Paraguay en quart de finale de la Coupe du monde 2010 (défaite contre l'Espagne). Il avait également été nommé au Camp Nou en raison de ses bonnes relations avec son compatriote et star de l'équipe, Lionel Messi.
Mais le jeu de l'équipe n'a jamais vraiment convaincu et sa gestion de l'effectif - en forçant des cadres comme Messi, mais aussi Xavi ou Iniesta - à s'asseoir avec les remplaçants pour qu'ils s'économisent a fait grincer quelques dents.
"Tata" Martino quitte la Catalogne avec un seul trophée à son actif, la modeste Supercoupe d'Espagne. Le Barça, tenant du titre, a laissé filer la Liga lors de la dernière journée contre l'Atletico Madrid, son bourreau également en quart de finale de la Ligue des champions. Il faut remonter à la saison 2007/08 pour trouver trace d'un exercice achevé sans titre majeur pour le FC Barcelone.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.