Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - Aries Merritt n'est guère chanceux cet été. Pourtant en grande forme, l'Américain a une nouvelle fois échoué de peu contre le record du monde du 110 m haies (12''87). Il s'est imposé en 12''95.
Réaliser un tel chrono en devant affronter 0,9 mètre par seconde de vent contraire montre à quel point le champion olympique est mûr pour améliorer le record du monde de Dayron Robles, pour peu que les conditions soient propices. Il l'avait déjà dans le viseur à Athletissima jeudi, mais, sans doute trop pressé de bien faire, il fut disqualifié pour faux départ.
"Ce record est dans mes cordes, je le veux cette saison", a répété l'Américain la veille de sa course à Birmingham. Poussé par le champion du monde Jason Richardson, 2e en 12''98, il a encore été très performant mais il lui aurait fallu des conditions plus favorables. C'est la sixième fois en deux mois qu'il court entre 12''92 et 12''95, une régularité incroyable à ce niveau.
Le petit Alexander Stadium (12'700 places) avait fait le plein - les organisateurs auraient pu le remplir trois fois - pour accueillir un public désireux de fêter les héros britanniques des JO. Le feu d'artifice annoncé sur le double mile (3218 m), avec le double champion olympique du 5000 et du 10'000 m Mo Farah, ne s'est pas produit. L'Anglais a certes gratifié l'assistance de son finish étourdissant, mais il est resté à près de 14 secondes du vieux record britannique de Steve Ovett (victoire en 8'27''24).
Si brillants trois jours plus tôt à Lausanne, les sauteurs en hauteur n'ont pas vraiment décollé. Mais le public a applaudi la victoire du local Robbie Grabarz (2m32), qui a devancé le champion olympique Ivan Ukhov (2m28), tandis que le jeune Qatari Moutaz Barshim restait scotché à 2m24 (4e), quinze cm de moins qu'à Lausanne.
En l'absence de Usain Bolt et Yohan Blake, qui courront à Zurich jeudi, les sprinters n'ont pas mis le turbo. Mais le Jamaïcain Nickel Ashmeade a remporté un beau succès d'estime sur 200 m en dominant l'Américain Tyson Gay, triple champion du monde en 2007, en 20''12. Gay a fini 2e en 20''21.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS