Navigation

Ligue des champions: 4e match nul entre Barcelone et l'Atletico

Ce contenu a été publié le 01 avril 2014 - 22:46
(Keystone-ATS)

Genève - Impossible de les départager! Pour la quatrième fois de la saison, Barcelone et l'Atletico Madrid se sont quittés sur un match nul, en quart de finale aller de la Ligue des champions (1-1).
Le but inouï inscrit à l'extérieur par Diego place toutefois les Matelassiers en position favorable pour le retour mercredi prochain dans la capitale. La magie ne s'oublie pas. Diego a rappelé au monde entier l'étendue de sa classe en crucifiant le FC Barcelone à la 56e, illuminant une soirée plutôt terne jusque-là.
Car, il ne faut pas s'y tromper, il n'est pas uniquement question dans ce duel d'une place en demi-finale, mais aussi et surtout de suprématie nationale. De la volonté d'un club aimant à se présenter comme celui qui se bat contre les puissants de renverser un roi ayant perdu de sa superbe. D'une équipe qui, alors que le Barça remportait le Mondial des clubs, errait à la dixième place de la Liga un peu plus de deux plus tôt, à l'arrivée de l'entraîneur Diego Simeone. Et qui désormais lui tient la dragée haute et mène le classement espagnol.
Les malheurs du Barça avaient commencé dès la 5e, après une perte de balle ayant offert à David Villa une occasion en or d'ouvrir le score que le Guaje n'a pas exploitée (tir non cadré). Ils ont connu un prolongement avec la sortie sur blessure à la 10e du patron de la défense blaugrana Gerard Piqué, victime d'une contusion au bassin en retombant mal.
Les Barcelonais ont soigné leurs maux grâce à Neymar à la 71e, sur un service du toujours plus précieux Iniesta, devenu la véritable pièce maîtresse du dispositif créatif de Tata Martino. Ils devront néanmoins faire face, mercredi prochain, à l'enfer de Vicente Calderon, où personne ne s'est imposé cette saison à part le Real en Coupe d'Espagne. Et devront tromper un Thibaut Courtois encore impeccable et décisif, notamment devant Iniesta (74e) et Messi (86e) en fin de partie.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.