Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Chelsea a décroché sa première Ligue des champions, en s'imposant 4-3 aux tirs au but face au Bayern Munich en finale. Le score était de 1-1 au terme du temps réglementaire et des prolongations.
Didier Drogba a été une fois encore le grand artisan de ce succès. Après l'ouverture du score de Müller (83e), il a égalisé à la 88e d'une puissante tête sur... le premier corner des Anglais, copieusement dominés. Et c'est encore lui qui a transformé le tir au but décisif. Mais Drogba aurait aussi pu être le héros malheureux de cette finale: il a provoqué un penalty au début des prolongations, mais Robben n'a pas su le transformer.
Petr Cech a été l'autre élément décisif pour Chelsea. Il a sauvé sur une occasion de Robben à la 21e, détournant la frappe du Néerlandais sur son poteau. Puis, lors des tirs au but, il s'est interposé victorieusement sur les frappes d'Olic et de Schweinsteiger. Pas mal avant de fêter son 30e anniversaire dimanche...
Quatre ans après une défaite dans des conditions identiques contre Manchester United, Chelsea a donc fini par inscrire son nom au palmarès. Cela suffira-t-il à Roberto Di Matteo pour être nommé de manière ferme sur le banc du club de Stamford Bridge? L'avenir le dira...
L'issue de cette finale peut sembler cruelle pour le Bayern, qui a copieusement dominé et qui, sur la physionomie du match, méritait de l'emporter. Mais à ne pas saisir les occasions, qui ont été nombreuses, les Bavarois ont été punis. Ils ont vraiment été imprécis à la conclusion. Le bilan de 35 tirs à 9 (7 à 3 pour les essais cadrés) est éloquent à cet égard.
Il faut aussi rendre hommage à la prestation défensive des Anglais, qui a été excellente. Même si cela ne favorise pas forcément le spectacle.
Le Bayern finit ainsi la saison les mains vides, comme le Bayer Leverkusen en 2002. En six finales entre clubs anglais et allemands, ces derniers n'en ont remporté qu'une. Tout un signe.

ATS