Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ligue des champions: le Borussia Dortmund s'incline

Borussia Dortmund a perdu son invincibilité, qui durait depuis le début de la saison. Le club de Lucien Favre s'est incliné 2-0 à Madrid contre l'Atletico lors de la 4e journée de Ligue des champions.

Les Espagnols, très dynamiques, ont dominé les Allemands, pour qui Roman Bürki n'a pas manqué de travail. Le gardien suisse a réussi plusieurs parades de classe, mais il n'a rien pu faire sur la réussite de Saul Niguez, dont le tir a été dévié dans le but par Manuel Akanji (33e). C'était le premier but encaissé par le Borussia dans ce groupe. Griezmann en ajouté un deuxième à la 80e au terme d'un contre.

Les visiteurs ont été bien timides sur le plan offensif. Guerrero a toutefois manqué une balle de 1-1 (65e). Il faut dire que, comme à son habitude, l'Atletico s'est montré très solide et difficile à manoeuvrer, malgré plusieurs blessés en défense. Les deux équipes comptent neuf points, soit cinq de plus que Bruges, alors qu'il en reste six en jeu.

Benaglio battu quatre fois

Rien ne va plus à Monaco. Laminés à domicile 4-0 par Bruges, les joueurs de la Principauté sont déjà éliminés de la course aux 8es de finale dans le groupe A. Et Thierry Henry attend toujours un premier succès depuis qu'il a remplacé Leonardo Jardim sur le banc le 13 octobre, soit depuis cinq matches.

Les Belges menaient déjà 3-0 après 24 minutes, grâce à Vanaken (12e/17e pen) et Wesley (24e) qui ne laissaient aucune chance à Diego Benaglio dans la cage de l'ASM. Le club, dont le propriétaire russe Dimitri Rybolovlev a été placé en garde à vue mardi matin, traverse vraiment une période difficile.

Liverpool chute

Finaliste de la Ligue des champions en mai, Liverpool n'est pas assuré d'être encore dans la compétition au début 2019. Les Reds ont subi une défaite gênante à Belgrade contre Etoile Rouge (2-0) dans un groupe C très indécis.

Les Serbes, galvanisés par un public très chaud, ont démontré une envie et une passion qui ont submergé les protégés de Jürgen Klopp. Le costume de héros a été revêtu par Milan Pavkov, auteur d'un doublé (22e/29e). L'absence de Xherdan Shaqiri, resté sur les bords de la Mersey pour des raisons politiques, a privé les Reds d'une alternative offensive qui aurait pu être précieuse.

L'autre match du groupe s'est conclu sur un nul 1-1 entre Naples et le Paris Saint-Germain. Les visiteurs ont ouvert le score dans les arrêts de jeu de la première mi-temps par Bernat, après un travail préparatoire de Mbappé. Les Italiens ont égalisé sur penalty par Insigne (63e).

Tout est ouvert dans ce groupe de la mort. Naples et Liverpool ont chacun six points, le PSG en compte cinq et l'Etoile Rouge quatre. Le suspense est garanti.

Le Barça passe

Dans le groupe B, le FC Barcelone, qui n'a pas aligné Messi, a déjà obtenu son billet pour la suite de la compétition grâce à son nul 1-1 à Milan face à l'Inter. Le but catalan (83e) a pris des accents brésiliens, avec un assist de Coutinho pour Malcom. Icardi a égalisé pour l'Inter quatre minutes plus tard.

Tottenham a préservé ses chances en s'imposant 2-1 à Wembley contre le PSV Eindhoven. Auteur d'un doublé (78e/89e), Harry Kane a sauvé les Spurs, qui étaient menés depuis la 2e minute. Le deuxième qualifié sera l'Inter (7 points) ou Tottenham (4).

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.