Navigation

Ligue des champions: pas de vainqueur à Old Trafford

Ce contenu a été publié le 01 avril 2014 - 22:42
(Keystone-ATS)

Genève - Manchester United et Bayern Munich ont fait 1-1 à Old Trafford en quart de finale aller de la Ligue des champions. Tout reste ouvert avant le match retour.
Manchester United n'a donc pas encore abandonné tout espoir de jouer la Ligue des champions la saison prochaine. Mais les Red Devils auront besoin d'un exploit à Munich dans une semaine.
Le défenseur serbe Vidic avait ouvert le score pour les Red Devils (58e), contre le cours du jeu. Mais le tenant du trophée a répliqué peu après par Schweinsteiger (67e). Le club allemand, pour qui Xherdan Shaqiri n'a pas quitté le banc des remplaçants - reste favori pour accéder au dernier carré, mais il devra faire preuve de davantage de percussion et d'efficacité devant son public.
Le scénario de la rencontre a été conforme aux prévisions. Après un bon départ des Mancuniens, qui voyaient un but de Welbeck être annulé à la 3e (pied levé), le Bayern prenait ensuite la maîtrise du ballon, qu'il s'ingéniait à faire inlassablement tourner. Les rares fois où les Red Devils récupéraient la possession, ils la reperdaient presque tout de suite.
Le Bayern combinait, permutait, tissant sa toile avec patience. Mais les Allemands étaient bloqués à l'approche de la surface de Man U, dans laquelle ils n'arrivaient pas à entrer de manière dangereuse. Domination oui, possession oui, mais efficacité plus que limitée, peut-être due à l'absence d'un véritable attaquant de pointe.
De Gea n'avait ainsi qu'un seul arrêt à effectuer en première mi-temps, sur une frappe rentrante de Robben (31e). Vidic sauvait pour sa part devant Müller, idéalement placé pour reprendre un centre d'Alaba (37e). Finalement, l'action la plus nette avant la pause était pour les Red Devils: lancé par Rooney dans l'axe, Welbeck prenait le dessus sur Boateng et arrivait seul devant Neuer. Mais le gardien allemand s'interposait sur la tentative de tir lobé de l'attaquant (40e).
A la reprise, les Anglais tentaient d'évoluer un peu moins bas dans le terrain, et spéculaient sur un contre ou une balle arrêtée. Et sur un corner de Rooney, Vidic, libre de tout marquage, ouvrait le score de la tête (58e)!
Pep Guardiola réagissait: exit Müller, au profit de Mandzukic. L'attaquant croate était en jeu depuis moins de cinq minutes qu'il justifiait déjà sa présence, avec une intelligente remise de la tête pour Schweinsteiger - auteur d'une superbe reprise - sur le 1-1 (67e). Le milieu allemand rentrait prématurément aux vestiaires après un second carton jaune à la 90e.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.