Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le choc de la soirée de Ligue des champions n'a pas tenu ses promesses. Le Paris Saint-Germain et le Real Madrid en sont restés à un terne 0-0 lors de la 3e journée du groupe A.

Cet affrontement avait pour le PSG une valeur de prestige surtout, de plus au Parc des Princes. Car il ne fait presque aucun doute que les deux formations vont émerger de ce groupe. Les Parisiens, qui nourrissent de grandes ambitions, voulaient se jauger face à l'un des favoris de la compétition. Le verdict est mitigé.

Ceux qui attendaient monts et merveilles de cette affiche ont en effet dû déchanter. Le match a été fermé entre deux antagonistes prudents, qui se craignaient visiblement. Malgré plusieurs absences de poids dans le secteur offensif (Bale, Benzema, James Rodriguez), le Real s'est montré un petit plus entreprenant, surtout à partir de la demi-heure. Trapp était ainsi davantage sollicité que son homologue Navas. Le gardien allemand sortait devant Jesé (26e) et sauvait sur deux têtes de Ronaldo (35e/36e).

Le PSG sortait un peu de sa torpeur en deuxième période, mais sans vraiment séduire ni menacer la cage adverse. Très peu en vue, tout comme Ibrahimovic d'ailleurs, Di Maria et Cavani étaient remplacés à la 67e par Pastore et Lucas. Ce double changement donnait plus de vivacité au jeu parisien, et le Real était alors contraint à reculer davantage. Mais sur un contre, Ronaldo passait tout près de l'ouverture du score (72e). Mais même avec un point, Rafael Benitez sera satisfait, et sans doute plus que Laurent Blanc.

Groupe D

Borussia Mönchengladbach (avec Sommer et Xhaka) a arraché son premier point en obtenant un nul méritoire (0-0) à Turin contre une Juventus qui peine toujours à retrouver son niveau de la saison dernière. Yann Sommer a effectué un sans faute dans le but, sortant notamment un coup franc de Pogba (58e).

L'autre match s'est terminé par un succès heureux de Manchester City contre le FC Séville (2-1), bien mal payé après avoir souvent dominé. Les visiteurs ont marqué par Konplyanka (30e) avant que Bony n'égalise (36e) au terme d'une action confuse. De Bruyne a donné la victoire aux Citizens à la 91e. La Juve est en tête avec un point d'avance sur Manchester City.

Groupe B

Le Wolfsburg de Benaglio et Rodriguez a effectué une belle opération en battant le PSV Eindhoven 2-0 à domicile. Les Allemands ont fait la décision après le thé par Dost (47e) et Kruse (57e). Benaglio a sauvé un penalty qu'il avait concédé dans les arrêts de jeu. Les Loups possèdent ainsi six points et sont seuls en tête.

Dans le froid, le CSKA Moscou et Manchester United ont fait match nul 1-1. L'ancien buteur des Young Boys, l'Ivoirien Seydou Doumbia, a marqué à la 15e en reprenant un renvoi de De Gea, qui avait repoussé un penalty d'Eremenko. Martial, qui avait provoqué le penalty, a égalisé de la tête (65e) pour les Red Devils. Les deux clubs ont quatre points.

Groupe C

Atletico Madrid a pris la tête du groupe C en s'imposant 4-0 contre Astana. Galatasaray a pour sa part battu Benfica 2-1 et revient à deux points des Espagnols et des Portugais.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS