Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Croissance du bénéfice net et des ventes: le chocolatier zurichois Lindt & Sprüngli a enregistré un bon premier semestre 2017 (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Le chocolatier zurichois Lindt & Sprüngli a bouclé un bon premier semestre, malgré des conditions difficiles. Il a dégagé un bénéfice net de 76,3 millions de francs, en hausse de 5,7% en comparaison annuelle, pour des ventes accrues de 3,1% à 1,549 milliard de francs.

Le résultat opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) s'est amélioré de 6,7% à 105 millions de francs, a indiqué mardi le spécialiste des pralinés et autres douceurs haut de gamme dans son bilan semestriel. La croissance organique a progressé de 3,6%.

Lindt & Sprüngli, qui emploie près de 12'800 personnes, relève avec satisfaction une croissance "plus élevée que l'ensemble du marché" malgré "des conditions extrêmement difficiles". Il évoque notamment un climat de consommation frileux et des marchés stagnants ou en léger progrès pour le chocolat.

Le chocolatier prévoit pour le deuxième semestre une accélération de ses ventes. En raison de l'évolution actuelle en Amérique du Nord, l'entreprise s'attend toutefois à une croissance du chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'année inférieure à celle de l'exercice précédent. Mais Lindt & Sprüngli reste confiant: il prévoit une progression supérieure à la moyenne du marché.

ATS