Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - Langenthal a dû attendre 73 minutes pour enfin venir à bout de La Chaux-de-Fonds (5-4 ap/3-2 dans la série), lors de l'acte V des demi-finales de play-off de LNB.
John van Boxmeer doit regarder avec un oeil gourmand cet affrontement. Pendant que le Lausanne HC bénéficie de dix jours de repos avant la finale, Haut-Argoviens et Neuchâtelois du Haut n'en finissent pas de laisser des forces en route. Quatre des cinq matches de cette série sont en effet allés au-delà du temps réglementaire. C'est encore plus vrai pour le HCC, qui en est à sa huitième prolongation (!) en douze rencontres de séries éliminatoires.
Le CP Langenthal aurait dû boucler l'affaire bien avant l'exploit final de l'ancien junior de Berne. Les Haut-Argoviens avaient en effet mené 1-0 (2e), puis 3-1 (14e) tôt dans la partie. Ils avaient même repris une troisième fois l'avantage à la 34e (4-3). La ligne Tschannen-Kelly-Campbell - la plus prolifique cette saison en Ligue nationale B jusqu'ici, avec 224 points au compteur à eux trois - avait, jusqu'ici, outrageusement dominé les débats.
Stefan Tschannen, meilleur compteur suisse de l'exercice régulier, avait marqué déjà deux fois et offert un but à son compère Jeff Campbell. Mais le bloc de parade du Schoren s'est essoufflé, à force d'être utilisé à toutes les sauces par Heinz Ehlers. Le HCC en a profité pour revenir trois fois à hauteur.
La troupe de Gary Sheehan fait preuve de ressources peu commune lors de ces play-off. Benoît Mondou (8e), Timothy Kast (25e), Régis Fuchs (31e) et Pascal Gemperli (53e) ont démontré que la profondeur de banc était presque aussi importante que quelques individualités, si fortes soient-elles. C'était vrai jusqu'à la 73e...

ATS