Navigation

Londres présente une proposition de compromis sur le Brexit

A moins d'un mois de la date prévue du Brexit, le Premier ministre britannique Boris Johnson a mis la pression sur les Européens. KEYSTONE/EPA/NEIL HALL sda-ats
Ce contenu a été publié le 02 octobre 2019 - 17:11
(Keystone-ATS)

Le gouvernement britannique a publié mercredi sa proposition de compromis sur la frontière irlandaise pour éviter une sortie de l'UE sans accord le 31 octobre. Selon Londres, cette solution permet d'éviter des contrôles douaniers physiques à la frontière.

Ce plan, qui remplace le "backstop" décrié du précédent accord, prévoit que l'Irlande du nord appartienne à la même zone douanière que la Grande-Bretagne mais que la province britannique conserve les régulations de l'UE pendant une période de transition.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a mis la pression sur les Européens en les avertissant que le Royaume-Uni était prêt à une sortie de l'UE sans accord le 31 octobre en cas de rejet de ce "compromis".

Arrivé au pouvoir fin juillet avec la promesse de sortir coûte que coûte son pays de l'Union européenne, le chef du gouvernement conservateur estime avoir fait "des propositions raisonnables et constructives", plaçant la balle dans le camp européen.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.