Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres a repris sa couronne de capitale financière mondiale au détriment de New York, selon une étude. Côté suisse, Zurich apparaît au 7e rang et Genève garde la 13e place.

La capitale britannique a occupé la tête de ce classement semestriel pendant sept ans avant de la perdre au profit de la ville américaine l'an dernier. Le constat ressort d'une étude publiée mercredi par le cabinet Z/Yen, établie à partir d'un questionnaire en ligne envoyé à plus de 2000 professionnels.

Ces derniers sont chargés de noter 84 villes selon leur ouverture aux milieux d'affaires, leurs infrastructures, la qualité de leur force de travail et le développement de leur secteur financier.

La victoire sans appel des conservateurs aux élections législatives au Royaume-Uni en mai dernier a permis à Londres de reprendre son trône, selon le cabinet Z/Yen. La capitale britannique est en tête de tous les critères.

Zurich septième, Genève 13e

Derrière New York, suivent les places asiatiques, dans l'ordre Hong Kong, Singapour, Tokyo et Séoul. Zurich, qui héberge la Bourse suisse, figure également dans le top 10, en étant par ailleurs la seule ville européenne à y apparaître avec Londres. La cité perd une place et figure en septième position.

Les villes américaines talonnent Zurich: Toronto est 8e, San Francisco 9e, Washington DC 10e, Chicago 11e et Boston 12e.

"Face à une compétition exacerbée, la place financière genevoise parvient à tirer son épingle du jeu. Elle conserve sa 13e place au classement général et reste au troisième rang des places européennes, derrière Londres et Zurich", a réagi la Fondation Genève Place Financière.

Centre "dynamique"

Genève fait partie des centres qualifiés de "dynamiques". Sa compétitivité progresse et elle n’est plus considérée comme un "global specialist", mais comme un "established transnational centre".

"Il serait toutefois erroné de se reposer sur ses lauriers. Les centres financiers qui précèdent Genève sont très développés et possèdent des conditions-cadres attractives", commente Genève Place Financière. Genève était encore au 9e rang des places financières au début de 2014.

"Genève, tout comme la Suisse, devra donc prendre les bonnes décisions pour améliorer les conditions cadres et, surtout, préserver la chaîne de valeurs unique qui caractérise la place financière", souligne la Fondation.

Ce "cluster", qui regroupe la gestion de patrimoine, le négoce de matières premières et le financement du négoce, l’affrètement maritime et la surveillance ainsi qu’un tissu très dense de sociétés multinationales, constitue un atout qui la distingue de ses concurrentes, fait remarquer Genève Place Financière.

Francfort suit Genève au 14e rang, devant Sydney 15e, Dubaï 16e, Montréal 17e, Vancouver 18e, le Luxembourg 19e, Osaka 20e et Shanghai, 21e, en recul de cinq places. Paris reste au 37e rang.

ATS