Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour Martin Donnelly, ancien secrétaire général au ministère du Commerce international, aucun accord futur signé par le Royaume-Uni "ne viendra compenser ce que nous abandonnons" (image d'illustration).

Keystone/PPR/OBS/ZWEIFEL POMY-CHIPS AG

(sda-ats)

Rompre les liens commerciaux actuels avec l'Union européenne pour de nouveaux accords commerciaux après le Brexit revient à troquer un menu complet contre un paquet de chips, a ironisé mardi un ancien responsable au sein du ministère britannique du Commerce.

Aucun accord futur signé par le Royaume-Uni "ne viendra compenser ce que nous abandonnons. Vous n'avez qu'à regarder les chiffres, cela ne tient pas debout", a déclaré Martin Donnelly, ancien secrétaire général au ministère du Commerce international jusqu'en mars 2017, sur BBC radio.

"Nous abandonnons un menu entrée-plat-dessert, soit la relation commerciale étroite et intense que nous avons maintenant avec l'Union européenne et ses partenaires, pour la promesse d'un paquet de chips", a-t-il ajouté.

Londres a décidé de quitter l'union douanière et le marché unique européen pour pouvoir signer ses propres accords commerciaux avec des pays tiers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS