Rompre les liens commerciaux actuels avec l'Union européenne pour de nouveaux accords commerciaux après le Brexit revient à troquer un menu complet contre un paquet de chips, a ironisé mardi un ancien responsable au sein du ministère britannique du Commerce.

Aucun accord futur signé par le Royaume-Uni "ne viendra compenser ce que nous abandonnons. Vous n'avez qu'à regarder les chiffres, cela ne tient pas debout", a déclaré Martin Donnelly, ancien secrétaire général au ministère du Commerce international jusqu'en mars 2017, sur BBC radio.

"Nous abandonnons un menu entrée-plat-dessert, soit la relation commerciale étroite et intense que nous avons maintenant avec l'Union européenne et ses partenaires, pour la promesse d'un paquet de chips", a-t-il ajouté.

Londres a décidé de quitter l'union douanière et le marché unique européen pour pouvoir signer ses propres accords commerciaux avec des pays tiers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.