Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le HC Lugano a semé le trouble parmi les juges uniques. Le club tessinois a demandé et finalement obtenu le départ de Victor Stancescu, démissionnaire. En revanche, Oliver Krüger est maintenu.

Soupçonné de "conflit d'intérêts" par le club luganais en raison de ses liens très étroits avec l'attaquant des Zurich Lions Roman Wick, Victor Stancescu a décidé de renoncer à ses fonctions. Il les quitte avec effet immédiat.

Appelé à juger le cas de Maxim Lapierre, coupable d'une charge à l'encontre de l'attaquant des Zurich Lions Patrick Thoresen lors de l'acte III du quart de finale des play-off, entre Lugano et les Zurich Lions, Victor Stancescu, ancien défenseur de Kloten, n'aurait jamais dû, pour les Tessinois intervenir dans cette procédure en raison de sa proximité avec Roman Wick. Les deux hommes siègent, en effet, dans le Conseil d'administration de la société "BauerGastro AG".

Dans un communiqué, la Fédération suisse de hockey sur glace, rappelle que les clubs de Ligue nationale (LN) avaient élu Stancescu à l"unanimité et en pleine connaissance de cause lors de l'Assemblée de la LN en juin 2016. En d"autres termes, le HC Lugano avait lui aussi voté pour Victor Stancescu. Il est également établi qu'il a été choisi pour ce poste non pas malgré, mais bien en raison de sa proximité au hockey sur glace. De fait, étendre sur l'ensemble d"une équipe (par exemple les Zurich Lions) un motif de récusation résultant de la proximité avec un joueur en particulier (par exemple Roman Wick) impliquerait que Stancescu ne pourrait plus intervenir dans aucune procédure en LNA, étant donné que les demandes de récusation rendraient les procédures disciplinaires inopérantes en raison des délais obligatoirement courts durant les play-off.

Rejet de la demande de récusation des Juges uniques

Plus tard dans la journée, la Chambre de recours en matière de changement de club a rejeté la demande de récusation des Juges uniques dans le cadre de la procédure contre Maxim Lapierre dans le cas d'Oliver Krüger. En ce qui concerne Victor Stancescu, qui a démissionné un peu plus tôt dans l'après-midi, la Chambre de recours n"est pas entrée en matière sur la demande.

Ainsi, Maxim Lapierre est autorisé à jouer jeudi soir. Il n'existe aucune voie de droit contre la décision de la Chambre de recours. Le Juge unique Krüger a décidé qu'aucune suspension supplémentaire ne sera prononcée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS