Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bethanie Mattek-Sands, dont les cris de douleur ont ému Wimbledon jeudi, souffre d'une luxation de la rotule et d'une rupture du tendon rotulien qui nécessiteront une opération.

"J'ai eu beaucoup de blessures dans ma carrière mais celle-là est la pire. Je prends un avion pour New York dimanche pour voir d'autres médecins afin de déterminer ce qu'il se passe avec mon genou", a expliqué l'Américaine de 32 ans sur les réseaux sociaux. "Je vais être absente pendant un moment, mais je vais surmonter tout ça", a expliqué la lauréate de sept tournois du Grand Chelem en double.

"S'il vous plaît aidez-moi! S'il vous plaît, s'il vous plaît...", avait hurlé Bethanie Mattek-Sands, allongée au milieu du court, lorsque son genou s'était dérobé et l'avait contrainte à l'abandon au 2e tour du simple contre la Roumaine Sorana Cirstea. La dramatique scène, qui s'est produite au début du troisième set, a fait le tour des réseaux sociaux. La 103e mondiale (en simple) a glissé en voulant reprendre ses appuis après une montée au filet et s'est écroulée sur le gazon du court no 17.

"J'ai tout de suite su que soit mon genou était disloqué, soit il était cassé. J'ai flippé. C'était la blessure la plus douloureuse que j'ai jamais eue", a raconté l'Américaine. "Je me rappelle avoir dit aux médecins que s'ils essayaient de redresser ma jambe, je les tuerais. Je voulais être anesthésiée à l'hôpital quand ils le feraient", a-t-elle dit, dans une vidéo captée depuis sa chambre d'un hôpital de Wimbledon.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS