Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bienne - Aucun candidat n'a obtenu la majorité absolue lors de l'élection dimanche à la succession de Hans Stöckli à la mairie de Bienne. Le 2e tour le 19 décembre verra s'opposer la conseillère municipale verte Barbara Schwickert et le socialiste Erich Fehr.
Le deux candidats de la gauche ont terminé au coude à coude. Le socialiste Erich Fehr obtient 3794 suffrages (28,36%) contre 3723 (27,83%) à Barbara Schwickert, soit une différence de 71 voix. Le conseiller municipal radical Hubert Klopfenstein termine au 3e rang avec 3260 suffrages devant l'UDC Beat Feurer (2296).
Les autres candidats terminent avec moins de 1% des voix. La participation s'est élevée à 44,3%. La gauche a ainsi réussi son pari de qualifier ses deux candidats pour le 2e tour dont l'issue est très incertaine. Si la droite avait présenté un front uni, le conseiller municipal radical aurait pu figurer dans le ticket final.
Le Parti socialiste détient la mairie de Bienne depuis trente-deux ans, dont vingt pour Hans Stöckli. Le maire et directeur des finances a annoncé en cours de mandat sa démission pour la fin de l'année.
Conseil municipal
L'élection au Conseil municipal pour remplacer Hans Stöckli a également débouché sur un ballottage. Le socialiste Erich Fehr termine très largement en tête avec 5716 suffrages, soit 47,54% des voix. Il devance la candidate libérale-radicale francophone Silvia Steidle (2974) et l'UDC Beat Feurer (2648).
Contrairement à l'élection à la mairie, tous les candidats en lice peuvent postuler pour le 2e tour au Conseil municipal. La droite tentera de ne présenter qu'un seul candidat le 19 décembre pour éviter un éparpillement des suffrages.
Système complexe
A Bienne, ne peut devenir maire que l'un des quatre membres permanents du Conseil municipal. Si le socialiste Erich Fehr devait remporter le duel face à la conseillère municipale Barbara Schwickert à la mairie mais ne pas être élu à l'exécutif, une nouvelle élection à la mairie devrait être organisée. Mais la force électorale de la gauche à Bienne devrait écarter ce scénario.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS