Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg - Plusieurs propriétaires fribourgeois de bergers allemands sont soupçonnés d'avoir employé des méthodes de dressage cruelles en vue de préparer leurs bêtes à des concours. Le vétérinaire cantonal Fabien Loup a transmis le dossier à l'Office des juges d'instruction.
Un particulier a déposé une plainte pour maltraitance envers les animaux auprès du service cantonal des affaires vétérinaires. Il a mis en cause plusieurs personnes.
Ces dernières ont été entendues et les faits ont paru suffisamment graves pour qu'ils soient portés à la connaissance de la justice, a indiqué vendredi à l'ATS M. Loup, confirmant ainsi une information de "La Liberté". Il s'agit de faits qui duraient depuis un certain temps déjà.
Membres du groupe local du club suisse de bergers allemands, ces personnes sont notamment soupçonnées d'avoir utilisé des colliers à pointe. Ces méthodes, tolérées en Allemagne et en France, sont interdites en Suisse. Elles sont qualifiées d'"à l'ancienne", par M. Loup, selon lequel les propriétaires privilégient aujourd'hui des méthodes plus douces incluant par exemple la notion de jeu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS