Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Quelque 4000 enseignants bernois ont manifesté vendredi à Berne pour obtenir de meilleures conditions de travail. Ils exigent en particulier de meilleures perspectives salariales pour les jeunes enseignants, et dénoncent la charge croissante de travail.
Pour les manifestants rassemblés devant l'Hôtel de Ville à l'appel de l'association d'enseignants LEBE et du Syndicat des services publics (ssp), seule une revalorisation de leur profession permettra de prévenir une aggravation de la pénurie du personnel enseignant dans le canton. Ils ne veulent pas non plus faire les frais des programmes d'économies.
Le ssp et LEBE demandent la compensation complète du renchérissement pour 2011 et une croissance salariale de 1,5%. Dans une quinzaine de jours, le Grand Conseil se prononcera sur le budget 2011.
Le canton ne pourra pas satisfaire toutes les revendications des enseignants, a dit Bernhard Pulver, directeur bernois de l'instruction publique, interrogé par la Radio suisse romande. Il reconnaît toutefois que l'évolution salariale des dernières années et les perspectives pour les jeunes sont insatisfaisantes. Pour y remédier, il a évoqué une éventuelle révision de la loi.
S'agissant du risque de pénurie, le magistrat vert juge qu'il n'est pas dramatique dans le canton de Berne mais que cela pourrait s'aggraver.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS