Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le premier ministre français Manuel Valls a réitéré dimanche sa "peur" que la France ne "se fracasse contre le Front national" aux prochaines élections départementales. Il a également estimé que Marine Le Pen pourrait l'emporter à la présidentielle de 2017.

"Le Front national à 30%, c'est d'une extrême gravité", a dit le premier ministre dans le cadre du "Grand rendez-vous" Europe 1-Le Monde-iTELE. Il a évoqué les prévisions de certains instituts de sondage pour le premier tour des départementales, le 22 mars.

"Est-ce que vous ne pensez pas qu'un Front national qui fait 25% aux élections européennes, peut-être 30% aux départementales, et ainsi de suite, ne peut pas gagner l'élection présidentielle? Pas en 2022, pas en 2029, mais en 2017", a-t-il lancé, dramatisant l'enjeu.

"Le Front national, son programme de sortie de l'euro, de sortie de la politique agricole commune, c'est un désastre pour le pays, c'est la ruine pour les Français", a-t-il répété. "Le Front national n'apporte aucune solution (...) C'est un programme qui jettera les Français contre les autres", a-t-il poursuivi.

Appel contre l'abstention

Invoquant "l'esprit du 11 janvier", à la suite des attentats meurtriers de Paris et Montrouge, Manuel Valls a appelé à "un réveil des consciences" face à la forte abstention qui menace lors de ce scrutin pour lequel la gauche redoute une débâcle.

"Il faut à tout prix, par la participation beaucoup plus importante, faire en sorte que le Front national baisse", a-t-il déclaré, jugeant "dramatique" la division à gauche pour le scrutin départemental.

Le vice-président du FN, Florian Philippot, a estimé que le Premier ministre était "en état de panique électorale". Selon lui, M. Valls "transpirait de haine contre les patriotes et en même temps il transpirait de peur pour sa place, pour son poste, poste qu'il partage avec l'UMP".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS