Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Novak Djokovic a poursuivi son entreprise de "destruction massive" en battant nettement le Français Jo-Wilfried Tsonga (ATP 15) en finale du Masters 1000 de Shanghai.

Le no 1 mondial s'est imposé 6-2 6-4, remportant pour la troisième fois ce tournoi (après 2012 et 2013) et, surtout, son cinquième Masters 1000 de la saison.

Le Serbe a, à peu de choses, près, maintenu sa moyenne invraisemblable depuis qu'il est en Chine: entre les tournois de Pékin - qu'il a gagné une semaine plus tôt - et Shanghai -, il a perdu en moyenne à peine plus de deux jeux par set. A Pékin, il n'avait, en cinq matches, jamais concédé plus de trois jeux par manche.

Djokovic soulève le 57e trophée de sa carrière, le neuvième de l'année. Il et pourrait bien, à l'issue du tournoi de Paris-Bercy, arriver à six trophées Masters 1000 dans l'année. Il deviendrait ainsi le premier homme à réaliser cet exploit. Cette année, dans les tournois de cette catégorie, il n'a été battu qu'à Cincinnati (par Roger Federer) et à Montréal, par Andy Murray.

"Djoko" a aussi gagné trois tournois Grand Chelem (Melbourne, Wimbledon, US Open) en 2015. Sa saison est hallucinante. Cette année, il en est à 73 victoires, pour 5 défaites.

Djokovic succède au palmarès de Shanghai à Roger Federer, éliminé au 2e tour par l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas, écarté ensuite par Tsonga. Ce dernier disputait dimanche sa quatrième finale en Masters 1000. Il en reste à deux victoires, à Bercy en 2008 et Toronto en 2014.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS