Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La délégation du personnel et Unia ont rencontré lundi après-midi la direction de Merck Serono à Genève. Le syndicat estime qu'ils ont obtenu gain de cause sur presque toutes leurs revendications. Par ailleurs, les employés d'ISS Facility Services, touchés par cette fermeture, se mobilisent à leur tour.

Après la rencontre de lundi, Unia se félicite qu'une véritable procédure de consultation s'engage dans des conditions correctes, a-t-il indiqué dans un communiqué. Le syndicat et le personnel ont notamment obtenu que les représentants élus puissent se réunir durant le temps de travail, que des locaux soient mis à disposition, que les informations nécessaires soient transmises par la direction et qu'un accompagnement par le syndicat soit possible.

Manifestation le 1er Mai

La direction de Merck Serono n'a pas été d'accord de prolonger le délai de consultation jusqu'à fin mai. Elle s'est toutefois engagée à le faire si les travaux n'avaient pas abouti d'ici au 16 mai, a ajouté Unia. Selon le syndicat, la direction s'engage par ailleurs à ne pas entraver la participation des employés au défilé du 1er Mai mardi à Genève.

ISS se mobilise

Les employés d'ISS Facility Services, sous-traitant de Merck Serono, ont décidé, lors d'une assemblée générale samedi, de mandater le syndicat interprofessionnel des travailleurs (SIT) pour défendre leurs intérêts, a fait savoir le SIT. Les employés d'ISS veulent être intégrés à la procédure de consultation.

Près de 62 travailleurs du nettoyage, de l'entretien, des services postaux et de réception sont concernés par la fermeture du siège de Genève du groupe allemand.

Aussi dans le canton de Vaud

Après Genève, le personnel de Merck Serono des sites d'Aubonne, Coinsins et Corsier (VD) a affirmé sa volonté de participer activement à la procédure de consultation pour faire des propositions concrètes afin d'éviter les licenciements. Il a mandaté Unia pour le représenter.

Le groupe Merck Serono, basé à Darmstadt en Allemagne, a annoncé mardi dernier la fermeture de son siège genevois. L'équivalent de 750 postes seront transférés en Allemagne, aux Etats-Unis et en Chine, et 500 autres postes sont supprimés.

ATS