Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Union européenne doit faire preuve de "solidarité" face au flux sans précédent de migrants et refuser l'idée d'une "fermeture" des frontières. Angela Merkel a réitéré son credo jeudi à Berlin, à quelques heures du sommet de l'UE sur le sujet à Bruxelles.

Face à la crise migratoire, "il faut une Europe de la solidarité, tout autre option est condamnée à l'échec", a déclaré la chancelière allemande devant la chambre des députés à Berlin. Elle a estimé qu'une "fermeture (des frontières de l'Europe) était une illusion au 21e siècle, qui est celui d'Internet".

L'UE doit aussi aider la Turquie à mieux surveiller ses frontières car l'espace maritime entre la Turquie et la Grèce est actuellement "aux mains des passeurs", a dénoncé Mme Merkel. La chancelière a par ailleurs réaffirmé que la solution passait par un soutien renforcé à la Turquie, pays par lequel passent un grand nombre de migrants fuyant les guerres et les persécutions.

L'UE doit aider la Turquie "à prendre soin des réfugiés" et à parvenir à "une meilleure surveillance des frontières maritimes" du pays avec la Grèce, a martelé Mme Merkel.

Contre l'adhésion de la Turquie

Dans le même temps, la chancelière allemande a prévenu que son pays ne se laisserait pas forcer la main dans les négociations avec la Turquie, qui demande des concessions en échange, comme une libéralisation des conditions d'entrée dans l'UE pour ses citoyens.

Elle a enfin réaffirmé sur la question de l'éventuelle adhésion de la Turquie à l'UE que les négociations devaient être menées "avec une issue ouverte". Une manière polie de signifier qu'elle campe sur son refus d'une adhésion, position mainte fois répétée par le passé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS