Navigation

Michael Jackson était déjà mort à l'arrivée des secours

Ce contenu a été publié le 07 janvier 2011 - 05:26
(Keystone-ATS)

Los Angeles - Michael Jackson est mort au moins vingt minutes avant l'arrivée des secours, affirme un secouriste. Il s'est exprimé jeudi devant la justice californienne au troisième jour d'audiences préliminaires devant déterminer si le médecin de la star doit être jugé ou non.
Le témoin se base sur la température du corps du "roi de la pop" à son arrivée et sur le fait que ses yeux étaient fixes et dilatés. Le pompier-secouriste Martin Blount a estimé devant la Cour supérieure de Los Angeles que le chanteur "semblait être mort depuis un certain temps" évalué à au moins vingt minutes.
Ce témoignage contredit celui de Conrad Murray, médecin de la star poursuivi pour homicide involontaire. Il assurait que Michael Jackson avait cessé de respirer une minute avant qu'il n'appelle les secours. Ces derniers sont arrivés dans la maison du chanteur quatre minutes après l'appel.
La déclaration du pompier-secouriste coïncide avec celle d'un autre secouriste. Richard Senneff a estimé mercredi que le chanteur avait probablement cessé de respirer entre vingt minutes et une heure avant l'arrivée des secours qui ont emmené la star au centre médical de l'Université de Californie à Los Angeles.
Deux médecins de ce centre ont assuré jeudi que le Dr Conrad Murray n'a jamais mentionné le propofol (un puissant anesthésiant) quand ils lui ont demandé quels médicaments avaient été administrés au chanteur.
Valium et propofolSelon l'accusation, Michael Jackson a regagné sa villa après une répétition dans la nuit du 25 juin. A 01h30, le Dr Murray lui aurait donné du valium puis, entre 10h40 et 11h00, du propofol.
Il s'est aperçu vers midi que Michael Jackson ne respirait plus. Les secours ont été alertés à 12h21. Des vérifications ont permis de constater que Conrad Murray a passé des appels avec ses deux téléphones portables jusqu'à 11h51.
Michael Jackson est mort le 25 juin 2009 à 50 ans. L'autopsie a révélé que la mort a été causée par du propofol que la star utilisait comme somnifère.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.