L'ancien sélectionneur de l'équipe de France Michel Hidalgo est décédé jeudi à Marseille. Il avait fêté dimanche dernier ses 87 ans.

Selon son entourage, son décès n'est pas lié au coronavirus, mais à une maladie qui l'avait beaucoup affaibli ces dernières années.

Avec avec sa disparition se tourne une des plus belles pages du football français. Il restera le sélectionneur de l'équipe championne d'Europe en 1984, premier trophée majeur du football français, et de "Séville 82", cette épique demi-finale de la Coupe du monde perdue aux tirs au but contre l'Allemagne. A la tête d'une génération dorée, Michel Hidalgo avait bâti une équipe tournée vers la création et le beau jeu s'appuyant sur le carré magique formé par Michel Platini, Alain Giresse, Jean Tigana et Bernard Genghini.

Fils d'ouvrier métallo espagnol, né à Leffrinckoucke dans le Nord, Michel Hidalgo avait mené une riche carrière de joueur: après deux saisons au Havre, ce vif ailier avait rejoint Reims, emmené par Raymond Kopa. Champion de France en 1955, il avait participé et marqué lors de la première finale de la Coupe d'Europe des clubs perdue 4-3 par Reims devant le Real Madrid.

Peu après la fin de son mandat de sélectionneur, Michel Hidalgo avait été nommé par Bernard Tapie manager général de Marseille (1986-1991). Une expérience dont il sortira meurtri et gardera une profonde amertume, après sa condamnation en 1998 à huit mois de prison avec sursis et à une amende de 50'000 francs dans le procès en appel des comptes du club phocéen.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Instagram FR

Rejoins-nous sur Instagram

Rejoins-nous sur Instagram

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.