Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un suspect a été mis en accusation pour le tir d'un loup à Rarogne (VS) en mars 2016 (photo symbolique).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Le Ministère public valaisan a mis en accusation un homme soupçonné d'avoir tué un loup en mars 2016 à Rarogne (VS). En plus du tir du loup, cet habitant de la région se voit reprocher diverses infractions aux lois sur la chasse et sur les armes.

Le prévenu bénéficie de la présomption d’innocence, rappelle le Ministère public valaisan jeudi dans un communiqué. Le 7 mars 2016, un loup sans vie avait été découvert sur les rives du Rhône à Rarogne.

La cause de la mort était un coup de feu tiré par un fusil ayant atteint le coeur de l’animal. L'analyse ADN avait montré qu'il s'agissait du mâle M63.

L'enquête avait été dans un premier temps suspendue en mars 2017, une année après les faits, faute de preuves. Le dossier a été rouvert un mois plus tard, avec l'apparition de nouveaux éléments. La justice ne précisait toutefois pas leur nature.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS