Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux semaines après l'ouverture du tronçon Boncourt-Bure, c'est une nouvelle portion de la Transjurane qui a été inaugurée mais dans le Jura bernois cette fois. Le contournement de Moutier, long de 2,1 km, a été mis en service vendredi.

Mais ce n'est qu'en 2016 que les 85 km de l'A16 entre Boncourt (JU) et Bienne seront achevés. Soit 34 ans après que les Jurassiens ont accepté en votation populaire une voie rapide. Depuis le début des travaux, la Transjurane s'ouvre au trafic par section, aussi bien dans le canton du Jura que dans celui de Berne.

Trafic de transit

Le contournement de Moutier, reliant les jonctions nord et sud de la localité, a été inauguré en présence de la conseillère d'Etat bernoise Barbara Egger-Jenzer et du maire de Moutier Maxime Zuber. Cet itinéraire de délestage va permettre de diminuer de moitié le trafic de transit dans la cité prévôtoise. Le coût de l'ensemble du secteur ouvert au trafic se monte à 490 millions de francs.

Ce tronçon est constitué principalement du tunnel de Moutier, un ouvrage composé de deux tubes avec chacun deux voies de circulation de 1200 mètres. Sa réalisation a été plus longue et plus difficile que prévu en raison d'une roche particulièrement instable sur le tracé souterrain. Le chantier aura duré dix ans au total.

Dans le Jura, le prochain tronçon ouvert au trafic sera celui qui reliera Bure à Porrentruy-Ouest en 2014. Dans le Jura bernois, il s'agira des 3,7 km entre Tavannes et Loveresse en 2012.

ATS