Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le segment des petits équipements a connu une forte croissance (+38%). Le domaine du bâtiment y a particulièrement contribué (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le marché des installations solaires de moyenne et grande taille a diminué de près d'un tiers en 2017. Celui des petites installations solaires a par contre augmenté de 38%. Globalement, le chiffre d'affaires du photovoltaïque a baissé de 9%.

Ces chiffres correspondent à 225 terrains de football de modules nouvellement installés. Selon Swissolar, ce recul est dû à l'absence de subventions l'année dernière pour les moyennes et grandes installations de plus de 30 kW (-31%). L'association a publié une étude de marché sur l'énergie solaire mercredi.

Le recul est jugé particulièrement spectaculaire pour les centrales d'une puissance supérieure à 1 mégawatt (-73%), ajoute Swissolar, dont l'étude a été validée par l'Office fédéral de l'énergie (OFEN). Classées par type d’ouvrage, les plus fortes baisses concernent l'industrie et le commerce (-23%), ainsi que l'agriculture (-33%). Dans ces secteurs, il y a pourtant de nombreuses grandes toitures idéales pour le photovoltaïque, déplore Swissolar.

Standard dans la rénovation

En revanche, le segment des petits équipements a connu une forte croissance (+38%). Le domaine du bâtiment y a particulièrement contribué grâce aux maisons individuelles (+28%) et aux immeubles (+14%). Poser des panneaux solaires lors d'une rénovation devient un standard.

Quant aux installations de capteurs pour l'utilisation de la chaleur solaire, elles ont légèrement augmenté (+5%). Elles profitent de leur popularité croissante dans les immeubles d'habitation.

Des difficultés

Swissolar s'attend à une légère croissance de photovoltaïque pour 2018. Cependant, la situation reste très difficile pour les grandes centrales photovoltaïque. En cause, l'attente d'au moins 6 ans pour les nouvelles demandes de "grande rétribution unique". Swissolar demander à l'OFEN de raccourcir ce délai à deux ans.

Pour l'association, une autre raison entrave le développement des grandes centrales solaires. Le tarif est très bas dans de nombreux endroits pour l'électricité non consommée sur place.

Il en résulte des installations solaires qui se limitent à fournir de l'énergie pour la consommation propre, et n'utilisent qu'une petite partie de la surface de la toiture disponible. Pour cette raison, Swissolar exige des tarifs de reprise équitables pour l'énergie solaire auprès des gestionnaires de réseau.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS