Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Conseil national ne suspendra pas ses travaux entre 16h00 et 18h00 pour assister au match de football entre la Suisse et l'Espagne comptant pour le Mondial 2010. Par 135 voix contre 30 et 14 abstentions, il a rejeté une demande en ce sens de Roland Borer (UDC/SO).
"Dans tous les pays, pendant les matches de l'équipe nationale, les séances sont suspendues pour permettre aux supporters de soutenir leur équipe", a fait valoir le conseiller national. Selon lui, "avec un peu de discipline, on pourra rattraper le temps perdu".
Gardien du FC Conseil national, Geri Müller (Verts/AG) a estimé qu'il était avant tout élu pour siéger et traiter des objets qui ne peuvent souffrir de retard. Un avis partagé par la majorité et la présidente du Conseil national Pascale Bruderer, malgré "son amour pour le sport".
De leur côté, les conseillers aux Etats n'auront pas à choisir entre politique et football. Le rythme de leurs travaux leur a en effet permis clore ceux-ci à 13h20.
Mercredi, suivant l'exemple du président Luiz Inacio Lula da Silva, qui a suspendu son agenda, tout le Brésil s'est arrêté pour regarder le premier match de l'équipe nationale.
Administrations, banques, écoles, universités ont fermé à la mi-journée pour permettre aux employés et écoliers de rentrer chez eux ou de suivre le match dans les cafés et les restaurants. A l'heure du match, les bureaux se sont vidés et les rues étaient désertes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS