Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - David Villa pourrait manquer plusieurs mois. L'attaquant international s'est fraturé le tibia lors de la demi-finale du Mondial des clubs entre Barcelone et les Qataris d'Al-Sadd.
Certes, le FC Barcelone s'est qualifié pour la finale (4-0). Il affrontera les Brésiliens de Santos, dimanche, avec la perspective d'un duel entre Messi et Neymar. Mais le club catalan a perdu David Villa, victime d'une fracture du tibia.
Si le Barça, champion du monde en 2009, n'a pas souffert pour son entrée dans la compétition face au champion d'Asie, qui a fait figure de sparring partner tout au long de la rencontre, la victoire a un goût amer: Villa s'est fracturé le tibia gauche sur une action anodine de la 39e minute. Le buteur de la Roja pourrait être indisponible plusieurs mois.
Hormis ce préjudiciable incident, le match a été tranquillement géré par une équipe catalane largement remaniée par rapport à celle qui a relancé la Liga en s'imposant dimanche dernier au Real Madrid (3-1).
Un doublé du Brésilien Adriano a mis sur orbite le succès des Blaugrana dès la première période. Le suppléant de Daniel Alves a d'abord profité d'une mésentente entre le gardien Saqr et son latéral, l'Algérien Belhadj, pour ouvrir le score (25e), avant de doubler le compteur d'une frappe enroulée à l'entrée de la surface (43e).
Titulaire, Messi n'a pas forcé son talent, ajustant simplement un coup franc (63e) et un retourné acrobatique (66e). Entre-temps, il a offert une superbe passe à Seydou Keita pour le 3e but (64e). En fin de match, le Barça faisait entrer ses remplaçants, l'un d'entre-eux, Maxwell, clôturant la marque côté gauche (82e).

ATS