Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le portail internet moneyhouse.ch doit cesser provisoirement son système de recherche de personnes. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) en a disposé ainsi vendredi sur demande du Préposé fédéral à la protection des données. Des informations ont été rendues accessibles sans l'accord des personnes concernées.

Le site peut livrer plus de 8 millions de données - soit "de toute personne résidant en Suisse" - grâce à son système de recherche, selon ses propres affirmations.

Le TAF a pris une décision superprovisoire à l'encontre d'itonex SA, l'opérateur de moneyhouse.ch, sis à Rotkreuz (ZG). Le déclencheur a été le fait que, selon le Préposé à la protection des données, des données protégées ont été publiées.

Les adresses privées étaient ainsi accessibles librement sur internet, que les concernés aient donné leur accord ou non. Surtout, itonex SA n'a aucunement tenu compte de la volonté de certaines personnes de bloquer leurs données pour des questions de sécurité.

Le nombre de demandes adressées au préposé liées à ces publications a augmenté depuis juin. Au vu de leur profession, de leur notoriété ou pour des raisons de protection de la sphère privée, certaines personnes ont fait bloquer leurs données. Ces demandes sont restées lettre morte.

Le Préposé à la protection des données avait sommé itonex de mettre hors service son système de recherche jusqu'à jeudi. La société n'a pas réagi à cette sommation. Du coup, le préposé a demandé des mesures superprovisoires au TAF.

Fermé sans délai

L'exploitant de moneyhouse.ch a maintenant jusqu'à lundi matin pour faire cesser sa recherche de personnes. De même, il doit demander aux opérateurs de moteurs de recherche sur internet d'effacer immédiatement les adresses enregistrées. Si itonex SA n'obtempère pas, le TAF fera en sorte que le site moneyhouse.ch soit fermé sans délai.

Les reproches du Préposé à la protection des données sont nouveaux et surprenants, a indiqué moneyhouse.ch dans un communiqué vendredi soir. La société estime n'avoir pas eu l'occasion de défendre son point de vue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS