Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quarante-huit personnes sont mortes depuis début avril lors de manifestation scontre le président vénézuélien Nicolas Maduro (archives).

KEYSTONE/EPA EFE/MIGUEL GUTIERREZ

(sda-ats)

Un jeune de 23 ans est décédé samedi soir après avoir été blessé par balle lors d'une manifestation contre le président vénézuélien Nicolas Maduro. Cela porte à 48 le nombre de morts depuis début avril, a annoncé le parquet.

L'incident s'est produit à Valera, dans l'Etat de Trujillo (ouest), où se tenait un rassemblement anti-gouvernemental.

Les protestataires "sont arrivés sur les lieux où plusieurs personnes armées ont tiré sur le groupe. C'est là que (Edy Alejandro) Terán Aguilar a été atteint par balle à la poitrine", a précisé le ministère public, en charge de l'enquête, dans un communiqué.

Samedi, plus de 200'000 personnes manifestaient à Caracas et dans plusieurs Etats pour exiger le départ du président socialiste Nicolas Maduro, dont ils dénoncent la "dictature", et la tenue d'élections générales.

Dans certains Etats de l'Ouest à l'image de Táchira, Trujillo, Mérida ainsi que dans les banlieues de la capitale Caracas, les manifestations ont viré à l'affrontement opposant protestataires aux policiers et militaires.

D'après l'ONG Foro Penal, on compte des centaines de blessés, quelque 2200 personnes interpellées et au moins 161 incarcérées sur ordre des tribunaux militaires depuis le 1er avril, date des premières manifestations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS