Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Andy Murray (no 2) va bel et bien jouer le coup à fond dans le Masters ATP de Londres. L'Ecossais a dominé David Ferrer (no 7) 6-4 6-4 dans le premier match du groupe Ilie Nastase.

Le champion olympique 2012, qui avait affirmé que sa participation au tournoi londonien serait remise en cause si la Belgique optait pour la terre battue pour la finale de la Coupe Davis (27-29 novembre à Gand), a levé une bonne partie des doutes qui subsistaient. Il n'a cessé de s'encourager et, bien évidemment, de maugréer lundi dans l'O2 Arena.

Andy Murray, qui n'a jamais atteint la finale en six participations au Masters, a nettement dominé les débats pour cueillir son 69e succès de la saison. Il fut certes mené 1-3 dans le deuxième set après avoir concédé son service d'entrée, mais recollait à 3-3 en poussant David Ferrer à la faute au terme d'un long échange.

Les deux sets ont connu un dénouement identique. Andy Murray faisait à chaque fois la différence en signant le break décisif dans l'ultime jeu. Il profitait d'une double faute de David Ferrer pour empocher la première manche, et concluait la partie sur un smash gagnant après 1h30' de jeu.

L'Ecossais n'a plus qu'un match à gagner cette semaine pour être assuré de terminer la saison à la 2e place mondiale. Il affrontera mercredi le gagnant de l'affrontement prévu ce soir à 21h (heure suisse) entre Stan Wawrinka (no 4) et Rafael Nadal (no 5).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS