Navigation

Murray et Djokovic passent en trois sets

Ce contenu a été publié le 23 juin 2014 - 19:41
(Keystone-ATS)

Genève - Andy Murray (no 3) et Novak Djokovic (no 1) n'ont pas connu trop de difficultés lundi après-midi pour leur entrée en lice à Wimbledon.
L'Ecossais s'est imposé 6-1 6-4 7-5 en 2h02' face au Belge David Goffin (ATP 105). Le Serbe s'est montré encore plus expéditif face au Kazakh Andrey Golubev (ATP 56), écrasé 6-0 6-1 6-4 en 1h28' un peu plus tard dans la journée.
Programmé comme le veut la tradition en ouverture de quinzaine sur le Centre Court grâce à son statut de tenant du titre, Andy Murray a su se mettre rapidement en confiance. Parfaitement protégé par un service très efficace, il survolait les débats dans un set initial bouclé en moins de trente minutes.
Andy Murray se montrait certes moins convaincant dans les deux derniers sets, le talentueux David Goffin élevant il est vrai son niveau de jeu dans le même temps. Le protégé d'Amélie Mauresmo ne se retrouvait néanmoins qu'une seule fois en danger, dans le quatrième jeu de la troisième manche. Il devait alors faire face à deux balles de break - les seules de l'après-midi pour David Goffin -, qu'il parvenait à effacer.
Egalement finaliste en 2012 et sacré champion olympique la même année sur le gazon londonien, Andy Murray ne devrait pas non plus trembler au 2e tour. Vainqueur lundi de son 450e match sur le circuit principal, le Britannique se mesurera mercredi au modeste Slovène Blaz Rola (ATP 92).
Andrey Golubev est décidément maudit cette saison en Grand Chelem. Battu par le futur vainqueur Stan Wawrinka au 1er tour à Melbourne puis par Andy Murray au 1er tour à Roland-Garros, le Kazakh a perdu les... onze premiers jeux de son duel livré face à Novak Djokovic. Il offrait en revanche une belle résistance dans la troisième manche, concédant un seul break, dans l'avant-dernier jeu.
A l'image d'Andy Murray, Novak Djokovic s'est montré particulièrement performant sur son engagement. Le vainqueur de l'édition 2011 ne devait pas écarter la moindre balle de break, ne lâchant d'ailleurs que 14 points sur son service. Sa tâche devrait être plus ardue au 2e tour: il se mesurera au Tchèque Radek Stepanek (ATP 38), dont le jeu très offensif peut s'avérer efficace sur herbe.
Victoria Azarenka (no 8) a par ailleurs remporté lundi sa première victoire depuis janvier. Victime d'une blessure au pied gauche, l'ex no 1 mondial n'avait joué que deux matches depuis l'Open d'Australie, s'inclinant d'entrée à Indian Wells en mars et à Eastbourne la semaine dernière. La Biélorusse a renoué avec la victoire en battant 6-3 7-5 la Croate Mirjana Lucic-Baroni, demi-finaliste à Wimbledon en 1999, en sauvant quatre balles de deuxième set.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article