Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Myriad Group, le fournisseur zurichois de logiciels pour la téléphonie mobile et télévision, a essuyé une perte nette de 23,3 millions de dollars (21,9 millions de francs) au premier semestre. Le directeur général s'en va.

Au terme des six premiers mois de l'an passé, Myriad Group avait accusé une perte nette de 4,55 millions de dollars "seulement". L'entreprise évolue également dans le rouge au niveau opérationnel, avec un résultat avant intérêts et impôts (EBIT) de -23,4 millions dégagé entre janvier et juin 2012 (-3,3 millions il y a un an).

Rachat d'une société

Le chiffre d'affaires a pour sa part fondu de quelque 10 millions en l'espace d'un an pour s'établir à 25,14 millions de dollars, a indiqué mercredi Myriad Group. Le premier semestre est intervenu dans le contexte de l'offre publique d'achat (OPA) sur la société britannique Synchronica, transaction bouclée en juin.

L'opération a valorisé cette dernière à près de 24 millions de livres (quelque 36 millions de francs au cours actuel). Le rachat doit créer une entité servant plus de 100 opérateurs et 25 fabricants, avec une base de clients potentiels de plus de 1,8 milliard d'abonnés au téléphone mobile.

Départ du directeur général

En même temps que ses comptes semestriels, Myriad (ex-Esmertec) a annoncé le départ de son directeur général Simon Wilkinson. Celui-ci était en place depuis 2009, soit l'année de la fusion par échange d'actions survenue avec la firme française Purple Labs, sise à Chambéry (Savoie), et qui a donné naissance à Myriad Group.

Simon Wilkinson sera dans un premier temps remplacé par un trio, comprenant notamment le chef des finances James Bodha, précise un communiqué distinct. Pour le deuxième semestre, le groupe prévoit un redressement de ses ventes et une profitabilité améliorée de façon "significative", grâce à une croissance de la demande.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS