Toute l'actu en bref

Rafael Nadal jouera dimanche la finale du Masters 1000 de Miami. Le gaucher majorquin n'a laissé aucune ouverture à Fabio Fognini (ATP 40), dominé 6-1 7-5 en 1h30' dans la première demi-finale.

Toujours en quête d'un premier titre en Floride où il a été battu à quatre reprises en finale (2005, 2008, 2011 et 2014), Rafael Nadal (ATP 7) affrontera dimanche le vainqueur du choc prévu dans la "night session" de vendredi entre Roger Federer (ATP 6) et Nick Kyrgios (ATP 16). Il reste sur trois défaites face au Bâlois, dont deux subies cette année (finale de l'Open d'Australie et 8e de finale du Masters 1000 de Miami), et affiche un bilan de 1-1 face à l'Australien, qui avait enlevé leur premier duel sur l'herbe de Wimbledon en 2014.

Rafael Nadal, qui vise son 70e trophée sur l'ATP Tour, a parfaitement maîtrisé son sujet vendredi face à un Fabio Fognini trop vulnérable derrière sa deuxième balle de service (seulement 32% de points gagnés lorsque sa première balle ne passait pas). Le nonuple champion de Roland-Garros n'a ainsi perdu que 9 points sur son engagement sur l'ensemble de cette rencontre, et n'a pas dû faire face à la moindre balle de break.

Archidominé dans un premier set dont il a perdu les cinq derniers jeux, Fabio Fognini a évolué à un tout autre niveau dans la deuxième manche. Plus relâché et plus percutant dans ses frappes, le fantasque italien écartait cinq balles de break sur ses deux premiers jeux de service pour prendre confiance. La sixième opportunité fut cependant la bonne dans ce set pour Rafael Nadal, qui s'emparait une ultime fois du service adverse dans le onzième jeu avant de conclure tranquillement sur son engagement.

ATS

 Toute l'actu en bref