Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rafael Nadal a attaqué l'Open d'Australie de la plus belle des manières. Le Majorquin a signé une victoire aussi expéditive que rassurante.

Le finaliste de l'an dernier s'est imposé 6-3 6-2 6-2 devant Mikhaïl Youzhny (ATP 49). A 32 ans, le Russe possède toujours un revers à une main magnifique. Seulement, des douleurs à l'épaule l'empêchent depuis des mois de donner sa pleine mesure. Face à un Nadal très tonique, Youzhny n'a entretenu l'illusion que lors de la première manche dans laquelle d'ailleurs il s'est procuré sa seule balle de break de la partie.

Mercredi, la tâche de Rafael Nadal s'annonce également très aisée contre le vainqueur de la rencontre entre l'Australien Luke Saville (ATP 164) et l'Américain Tim Smyczek (ATP 112). Battu d'entrée de jeu à Doha par l'Allemand Michael Berrer, Rafael Nadal abordait cet Open d'Australie sans grand repère. Ce succès contre Youzhny l'a sans doute rassuré.

Juste avant que ne tombe celle de Nadal, la première victoire suisse de la quinzaine a été l'oeuvre de Stefanie Voegele (WTA 94). L'Argovienne s'est imposée 6-1 3-6 6-2 devant la Française Pauline Parmentier (WTA 86). Elle retrouvera une autre joueuse tricolore mercredi en 32e de finale en la personne de Caroline Garcia (WTA 36), victorieuse 6-4 6-2 de Svetlana Kuznetsova (no 27). Ce deuxième tour sera vraiment à la portée de Stefanie Voegele qui mène 2-0 dans son face-à-face contre la native de Saint-Germain-en-Laye.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS