Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

National League: mauvaise affaire pour le LHC

En match avancé de la 40e journée de National League, Lausanne a été battu 1-0 tab à Malley par Langnau. Une très mauvaise opération en vue de la 8e place convoitée par les Vaudois.

Samedi dernier, le LHC avait secoué Kloten 9-3. Face au dispositif défensif prôné par l'entraîneur des Tigers Heinz Ehlers, même le plus acharné des supporters vaudois n'aurait osé tabler sur un nouveau feu d'artifice.

Le premier tiers n'a d'ailleurs pas manqué de confirmer ce sentiment. Benjamin Antonietti a obtenu la première occasion pour ses couleurs à la 5e lorsqu'il s'est présenté seul devant Ciaccio, mais le gardien emmentalois a eu le dernier mot. En face, Sandro Zurkirchen a dû s'employer à la 10e pour maintenir les deux équipes à égalité.

Après 40 minutes de jeu, Lausanne aurait sans doute mérité de rentrer aux vestiaires avec un but d'avance. Seulement Langnau n'est pas une formation connue pour faire des cadeaux. En gros, il faut aller chercher son succès. Et même sans Koistinen, parti en Allemagne, ni Yannick Blaser, suspendu, la défense bernoise demeure un bloc compact extrêmement difficile à bouger.

Lausanne avait les moyens de passer l'épaule. A la 59e, le meilleur buteur de National League Nicklas Danielsson a eu le 1-0 sur sa palette, mais le Suédois a trouvé sur sa route l'excellent Damiano Ciaccio.

L'histoire s'est répétée en prolongation avec une équipe lausannoise décidée, mais d'une maladresse chronique et des Emmentalois limités, mais fidèles à leur système. Incapables de cadrer, les Vaudois ont donc dû se soumettre à une séance de tirs aux buts. Et là, seuls Nüssli et Neukom ont pu tromper la vigilance de Zurkirchen.

Seule bonne nouvelle du côté des Lions, le retour du capitaine John Gobbi. Eloigné des patinoires depuis plusieurs semaines en raison d'une commotion contractée le 24 octobre contre Davos, le Léventin a évolué en tant que septième défenseur.

Au classement, Lausanne perd deux points. Avec 50 unités, les joueurs de Sarault sont à quatre longueurs de Fribourg qui compte un match en moins. Le déplacement à Ambri dimanche devrait logiquement constituer la dernière chance des Lausannois si ces derniers veulent aller en play-off.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.